De nombreuses personnes enseignent et pratiquent la « communication intuitive avec les animaux » telle que définie ici par wikipedia.

La page wikipédia référencée ici donne un point de vue largement documenté sur cette pratique.

Si vous ne souhaitez pas prendre le temps de la lire, je vous livre ci-dessous un très court résumé et beaucoup moins référencé. Mon seul but est de vous interpeller et de vous amener à vous questionner…

Communication intuitive = télépathie

  • Le point de vue des scientifiques est clair sur ce sujet. Nous ne prouverons jamais que la télépathie ne fonctionne pas, mais les personnes affirmant que la télépathie fonctionnent :
    • n’ont, à ma connaissance, livré aucune expérience que l’on puisse répéter et qui montre l’existence de ce phénomène, malgré des récompenses financières importantes proposées en vain pendant des années par des associations françaises et canadiennes
    • ne livrent aucun argument expliquant comment cela marcherait (les arguments sur les ondes, les champs électriques ne tiennent nullement la route)
  • Raisonnons par l’absurde : si la télépathie fonctionnait :
    • elle serait sans doute innée pour la mère et son enfant, après une symbiose de 9 mois… et plus aucun bébé ne pleurerait plus de 30 secondes, puisque la maman saurait intuitivement et immédiatement si bébé a faim, doit être changé, a mal quelque part,… (pour paraphraser Brel : c’est tellement beau tout cela quand on croit que c’est vrai…)
    • imaginez une meute de loups pratiquant la télépathie. Leurs proies n’auraient aucune chance de s’en sortir. Une telle meute posséderait un avantage qui se transmettrait forcément de génération en génération et se généraliserait

En résumé pour nous, dans la communication intuitive, c’est le mental et l’imaginaire de la personne « médiatrice » qui s’exprime. De ce mental et de cette imagination viennent parfois des messages troublants. Il n’y a pas d’explication au caractére « troublant » ou « vécu » de ces messages. Mais il vaut mieux pas d’explication qu’une mauvaise explication

Communication intuitive : quels rôles explicites et implicites

  • La personne « médiatrice » reçoit (souvent) de l’argent et en échange, délivre un message
  • Le « client » paie la personne médiatrice, il pose une question, envoie un document par email, et reçoit le message de la personne médiatrice…
  • L’animal, pour nous, ne joue aucun rôle explicite. par contre, implicitement, il ferait valoir un point de vue… parmi les messages que nous avons entendu :
    • « Mon cheval ne veut pas déménager »
    • « Mon cheval demande à ce que ce soit X qui s’occupe de lui, si je ne peux plus m’en occuper »
    • « Votre chien s’est suicidé en mangeant des racines empoisonnées, il vous dit de vous méfier car dans votre entourage, une personne refuse les médecines alternatives »
    • ….

Communication intuitive : A sens unique et dictatoriale…

Puisque le client paye (pas toujours, mais fréquemment) une somme d’argent, il donne un pouvoir à la personne médiatrice… Cette personne parle au nom de votre animal…. Aucun communicant ne propose d’envoyer un message à l’animal…

Relevé sur certains sites de personnes « communicantes »….

« Il est courant que l’animal développe une maladie et/ou un comportement inhabituel afin de nous faire passer un message ou nous pousser au changement »

« Pour lui poser vos questions, lui demander son avis et apprendre à mieux le connaître.« 

Par le biais du dialogue intuitif, l’animal est à même d’exprimer ce qu’il ressent et donc ce dont il a besoin.

Ce dialogue peut également permettre le décodage des maladies de votre ami. Pourquoi est-il malade ou pourquoi votre animal adopte-t-il ce comportement? Quelle est votre part de responsabilité, y a t-il une compréhension disponible sur le plan physique, émotionnel, symbolique? Et que pouvez-vous mettre en place pour l’encourager ?

Chevaux : mauvaise entente, incompréhension de certains comportements… à la monte et/ou à pieds. Volonté d’une meilleure complicité, s’assurer du meilleur choix (alimentation, vente, achat, choix d’une activité, d’un lieu de vie…)

– Accompagnement
   -d’un animal malade, choix de l’euthanasie (oui ou non, quand, comment…)

Que vous pensiez ou non que le message vient de l’animal, peu importe… il s’agit d’un message à sens unique qui donne tout pouvoir à votre animal (ou son médiateur)…

Mais une vraie communication entre partenaires de vie, ce n’est pas cela…. C’est d’abord être à l’écoute et conscient de ses propres émotions et besoins. C’est ensuite, si possible, prendre conscience et bien comprendre les besoins et émotions de l’autre. Cette seconde étape est déjà extrêmement difficile au sein d’un couple, d’une famille, d’une communauté. Comment un tiers pourrait-il dans un « simple » message vous restituer tout cela de votre animal ? En présentiel, beaucoup de choses peuvent se dégager des comportements, des postures, des attitudes, mais sur base d’une photo, d’un mail….

La communication intuitive ne serait-elle pas un outil pour faire prendre à autrui une décision qui vous appartient ?

Un animal de compagnie, quel qu’il soit est placé sous notre responsabilité. Les décisions le concernant sont de notre plein et entier ressort. Nous avons à prendre ces décisions, en personne « libre », consciente et dans le respect des lois de la société et de nos valeurs personnelles. Nos émotions, nos ressentis peuvent être des indicateurs forts du caractère juste de notre décision. Observer nos émotions en temps réel, leur impact sur l’animal et les interactions qui peuvent en découler entre lui et vous, est un moment fort et une aide à notre décision personnelle. Mais en sous traitant cette décision au « message » d’une personne tierce, sommes-nous surs d’exercer notre droit et notre devoir d’humain responsable ? A vous de choisir. La réponse est en vous.